fbpx
Porter le y2k style en 2022

Entre Y2K style et Normcore: le ringard réinvesti nos placards!

Et si l’on vous disiez que votre t-shirt souvenir « I love London » est la hit pièce de votre dressing pour être tendance en 2022 ? Dur à croire, mais en effet, le ringard revient à la mode, en s’infiltrant par touche dans nos tenues, grace à la tendance du normcore, et le retour du y2k style. Analyse de la nouvelle tendance mode du « style non tendance ». 

Le normcore : ou l’art être tendance sans l’être

Avec toutes les tendances qui s’enchaînent au fil des saisons, il est rapide d’en perdre le fil ! Entre coupes, motifs, et coloris, la notion d’être tendance est perçue comme celle d’avoir un dressing correspondant aux collections du moment. Alors si l’on vous dit qu’en 2022, pour être tendance, il faut faire tout l’inverse, vous allez nous dire qu’on a perdu la tête… Mais non !

En effet, aujourd’hui le normcore règne en maître sur les tendances mode. Mais qu’est-ce-que cette tendance ? C’est très simple, il s’agit de se créer des tenues, avec des pièces retrouvées dans nos placards. A savoir, des pièces qui ne sont plus « au goût du jour », et datant parfois même d’un autre siècle.

On mélange ainsi les anciennes tendances, et on associe des pièces, qui très clairement, sur le papier, nous feraient saigner des yeux en les imaginant ensemble. Pour vous donner une idée, imaginez des vieilles photos paparazzi de Jennifer Aniston ou J.Lo allant chercher son courrier portant : un t-shirt avec le logo délavé de la Nasa, une chemise de bûcheron nouée par-dessus, une jupe en jean bien trop large et une paire de crocs. Vous avez l’idée ? Et bien voila, voici le normcore.

Le normcore, qui est la contraction des mots « normalité » et « hardcore » est ainsi cet art de s’habiller sans suivre aucune tendance, et d’aborder ainsi une forme de non style. De venir faire un petit mix and match de pièces, qui au final viennent créer un mood une fois portées ensemble. Souvent vu sur des stars en promenade dans les rues de central parc, ou photographiées lors d’une virée chez Starbucks… C’est désormais une vraie quête que les fashionistas empruntent, pour elles aussi, être dans la tendance de la non tendance.

Une tendance plus en accord avec le temps ?

Si la tendance du norm core est autant appréciée, c’est qu’elle embrasses différentes valeurs actuelles. Avec l’univers de la mode plus que jamais questionné, notamment sur son impact sur l’environnement et les travailleurs, les consciences s’éveillent et les modes de consommation changent. La tendance du normcore faisant appel à des fringues hors des « tendances actuelles », et que l’on peut trouver dans nos piles de vêtements, vient encourager à réutiliser ses pièces. Et ainsi, à ne pas céder à la surconsommation en achetant des nouvelles pièces à chaque collection.

L’upcycling et cette volonté de réutiliser, même en réparant au besoin, ses vêtements, se voit ainsi mis en valeur grâce à cette tendance.

Nous avons ainsi un discours fort sur le positionnement sur l’industrie de la mode sans cesse en renouvellement. Alors que pendant des années l’obsession était de suivre comme tout le monde les tendances, à tel point que les cours de récrée jusqu’à l’université ressemblaient à un champ de moutons, avec que des gens habillés de la même manière…Désormais, la tendance est de ne plus céder au 139430 nouvelles collections, d’arrêter de ressembler à tout le monde, et d’utiliser ses pièces pour se créer un look qui nous ressemble, bien qu’il puisse paraître « dépassé ».

Nous venons aussi via cette tendance souligner les mouvements de plus en plus présents de la mode non genrée. En effet, le normcore favorise le mélange des coupes, textures, motifs, coloris, mais aussi « provenance » des pièces. Ainsi les dressings masculins et féminins se mélangent également, et nous voyons des femmes piquer un t-shirt de leur mec, ou en acheter un, et le porter en version oversize sur un ancien jean Levis qui a toujours autant de gueule qu’au premier jour.

L’attrait pour le y2k style

L’une des raisons du boom du normcore est en partie dû à une autre tendance, celle du y2k style. Mais alors là aussi, vous allez vous dire, y2k quoi ? Dit comme ça, le nom peut ne rien vous évoquer. Cependant, si je vous dit : pantalon taille basse avec bas évasé, crop top, lunettes de cycliste, chaussures à plateforme, chocker, voire même string qui dépasse… Oui oui, une sensation de retomber à l’époque de la Star Academy ou Pop star arrive à vous, même un air des L5 est sur le point de s’immiscer dans vos pensées..

Car oui, nous parlons bien du style vestimentaire des années 2000, aka y2k style ! Que nous aurions préféré, entre vous et nous, jamais revoir porté !

Mais c’est un fait, l’humanité a un fond de nostalgie qui ne la quitte jamais… Et cela créé de bien grandes surprises comme celle que nous vivons en ce moment, avec l’engouement autour du y2k style, et le grand plongeon qu’opèrent toutes les figures de la mode dedans.

Cet attrait pour le y2k style, qui fait suite à des premières réconciliations avec les vibes 90’s, a ainsi propulsé à nouveau sur le devant de la scène certaines pièces perdues dans nos dressings depuis une décennie. Et ainsi, a participé à l’engouement pour la tendance normcore. Les deux se marient encore mieux que toutes les fins heureuses des comédies romantiques, et ont ensemble une vraie influence sur la mode. Avec d’un côté le y2k style qui remet à la mode des pièces dépassées et ringardes, et de l’autre côté, le norm core qui encourage à mixer des pièces ringardes ensemble pour avoir un effet looké, nous avons ici le duo gagnant.

On aborde ainsi des pièces vintage, mais aussi clichées et même très ringardes, sans plus aucun mal. Et les marques se mettent même à surfer sur la vague du y2k style en sortant des collections encrées dans le mood.

Le t-shirt souvenir, pièce maître du y2k style : mieux qu’une carte postale, un fashion statement ! 

Pour vous aussi succomber à l’appel du y2k style, deux options s’offrent à vous : fouiller dans vos placards, ou faire un tour en fripes et magasins.

L’une des pièces phares du y2k style c’est le t-shirt souvenir, déclinable aussi dans la version casquette. Oui oui, on parle bien de celui ramené d’un voyage en 3ème en Italie, ou lors d’un week-end londonien… Ces tops, souvent portés quelques temps avant d’être attribués à la catégorie « has been » de notre dressing, se retrouvent désormais dans la sélect liste des pièces tendances. 

On affiche ainsi fièrement ces dernières pauses vacances, à travers des t-shirt brodés ou imprimés. De manière sobre avec juste la ville d’inscrite, ou bien agrémentée de quelques illustrations plus ou moins ringardes

Ces t-shirt souvenir qui s’affichent tels des cartes postales xxl, remettent au goût du jour cette esthétique, au point de faire ressurgir des pièces brandées de vos villes préférées dans les rayons des enseignes. Nous avons ainsi trouvé dans les collections récentes des casquettes brodées des Hamptons, Los Angeles et autres destinations. Les marques se mettent aussi à créer des gammes de tops soufflant des airs d’ailleurs.

Mais rien ne reste plus typique et authentique qu’un t-shirt souvenir acheté aux remparts de Saint-Malo, sous le soleil de Saint Tropez, ou dans une boutique de Bali !! 

Alors cet été on pense à s’acheter, en plus d’un porte clef, notre t-shirt souvenir, pour rayonner même à la rentrée. 

La composition du y2k style

Rien de plus simple pour réussir son look 100% y2k style ! On se muni de notre t-shirt souvenir,  prônant nos instants passés à la Baule ou dans les calanques de Cassis, ainsi qu’un jean évasé, qui viendra tomber sur des dad shoes ! Et si le froid s’invite à vos soirées, vous pouvez même franchir le cap de la cotten en moutmout ! 

L’association vous semble étrange ? Oui, à nous aussi, mais que voulez-vous, le non tendance c’est tendance

Scrutant les tendances avec autant d'attention qu'un match de Rolland Garros, j'aime décortiquer la mode sous toutes ses coutures. Entre costumes de films, tendances Instagram, nouveautés dans nos dressings, et prises de conscience écologique et éthique des marques.

Redactrice Mode