fbpx
Comment porter les santiags en 2022

Plutôt santiags à la Walker Texas Ranger ou sabots des Ingalls pour le printemps 2022 ?

Et oui, voici deux mots que l’on ne pensait plus avoir à utiliser, mais il semblerait que nous avons encore une fois parlé trop vite… Deux tendances, qui auraient peut-être mieux fait de rester dans nos écrans, semblent revenir en force. Avec d’un côté les santiags, et de l’autre les sabots, nous avons l’impression de naviguer entre le far west américain, et les champs de pâquerettes des Ingalls. Des pièces fortes en caractère, que chacun essaie de s’approprier de manière plus ou moins réussie. Une chose est sûre, avec eux, vous serez vite remarqué ! 

L’Ouest américain vient souffler sur les pavés : les santiags refait surface !

On se rappelle de son générique que l’on a tous chanté en yaourt, avec un fort accent texan stéréotype. Cette série typique des dimanches après-midi, à l’heure du dessert. Avec à sa tête, le seul, l’unique, le mythique : Walker Texas Ranger ! 

Voici le décor de planté, afin que l’on vous parle de cette nouvelle tendance : celle de porter les santiags.

Alors, oui, nous sommes toujours bien en 2022, vous n’avez pas été happé dans une faille spatio-temporelle. Bien que, avec toutes les tendances qui semblent revenir de l’époque des L5, on commence à se poser la question…

Mais alors le retour des santiags, on en pense quoi ? 

Les santiags font partie de ces pièces iconiques, auxquelles est rattaché tout un patrimoine très fort. Ici, celui du far ouest américain, des cow-boys et de tout ce qui gravite autour. Ainsi, il peut être complexe de bien associer la paire, surtout hors des barrières de Cochella. Car oui, qu’on se le dise, là-bas, vous pourriez même être jugé « stylé » en total look à la Walker… Cependant, sur les pavés des villes c’est une autre histoire.

L’idée est ainsi de venir, d’une part, casser sa tenue et lui apporter du caractère. Tout en ne tombant pas dans le cliché, et avoir l’impression de sortir du rayon carnaval de chez Gifi.

Nous voyons ainsi diverses façons de porter la fameuse botte du parfait cow-boy. Avec son côté masculin et imposant, certaines l’adoucissent avec des robes en lin à l’esprit un peu bohème, style « on part en brunch sur la plage à Ibiza ». Cela vient créer une bonne balance dans la tenue, en allongeant les jambes, tout en ajoutant une petite touche de caractère et d’originalité. Et en choisissant des modèles assez sobres dans les couleurs et motif, on peut y adhérer et trouver le rendu assez sympa.

Une autre façon de les associer, que l’on déterminerait de plus « bold », est celle de les porter avec un pantalon. Ce choix est vite dangereux, et le fashion faux pas vite atteint. En effet, on peut avoir une silhouette qui ne se retrouve pas bien mise en avant, voire même « écrasé ». Avec des pantalons un peu trop loose on peut même vite avoir un style un peu de spationaute, à en faire jalouser Thomas Pesquet.

Dans le cas d’un look santiags / pantalon, nous vous conseillons d’opter pour des paires plus modernes et plus discrètes. Nous voyons notamment des modèles s’approcher des boots, tout en gardant un côté santiags dans la forme du talon, ou de la pointe du pied. Cela permet de garder l’A.D.N. de la paire classique, mais tout en créant des looks plus « passe-partout », et bien assemblés.

Certaines à l’image de Camille Callen, aka Noholita sur les réseaux, s’amusent à créer des looks très variés autour de cette paire iconique. Tant avec des robes, que des shorts, ou pantalons. Jouant plus ou moins avec les motifs, et son caractère cow-boy.

Cette tendance s’était infiltrée sur les podiums à l’automne dernier, et semble décidément se confirmer. Et ce, autant chez des maisons de haute couture, comme la paire créée par Louis Vuitton, ou dans des enseignes de l’industrie de la fast fashion à l’image de Stradivarius. Les modèles sont plus ou moins originaux, à l’image de la paire métallisée de & Other Stories. Autant dire qu’à cette vitesse, les pavés des villes vont en quelques semaines, vite prendre des allures de far ouest !

Les voici qui sortent des champs, comme chaque année, pour le printemps-été : les sabots !

Tout aussi étonnants, mais persévérants, car oui, chaque année, on les voit essayer de revenir en force : les sabots

Et on doit dire qu’ils réussissent à se faire une place de choix dans de nombreux dressings et collections de créateurs. Notamment chez Isabelle Marant, Saint Laurent, Miu Miu, ou encore Chloé avec une paire entièrement en velours, talon inclus !

Avec lui deux options : Soit, on l’associe joliment avec un pantalon en lin et petit haut au crochet. Surfant ainsi sur une ambiance vacances / slow life à Majorque. Ou bien, on passe complètement à côté, et on donne l’impression d’avoir loupé l’entrée du poulailler pour aller récupérer ses œufs. 

Le souci des pièces fortes en caractère, comme les sabots ou les santiags, c’est qu’ils ont une identité très forte. On les associe directement à certaines références, rendant quelque peu périlleuse l’idée de les porter de marinière stylée.

Comment porter les sabots sans donner l’impression d’être à une fête costumée en Alsace ? 

L’idée est simple : créer une harmonie avec le reste de la tenue. On porte ainsi notre dévolue sur des tons neutres et des matières naturelles, ou alors avec un jean… Diverses manières sont envisageables pour les porter, mais le tout est de rester assez classique et sobre.

Les sabots connaissent différents ajustements, notamment au niveau des semelles, qui vont parfois dessiner un peu plus le talon. Les matières de cuir varient aussi, parfois proposant des cuirs retournés, ou même l’ajout de laine à l’intérieur pour tenir chaud en hivers (ce choix est discutable). Nous observons diverses manières d’assembler le cuir à la semelle, soit par des coutures et collages invisibles, ou au contraire avec des clous afin d’apporter du relief à la paire

Ainsi, avec ces deux tendances, vous avez enfin l’opportunité de ne plus avoir mal aux pieds dans vos talons aiguilles, et être tout autant à la pointe de la mode en tout confort. Du moins, si vous réussissez le challenge de bien les porter… 

Scrutant les tendances avec autant d'attention qu'un match de Rolland Garros, j'aime décortiquer la mode sous toutes ses coutures. Entre costumes de films, tendances Instagram, nouveautés dans nos dressings, et prises de conscience écologique et éthique des marques.

Redactrice Mode