fbpx
Couverture British Vogue Timothée Chalamet

Comment les looks de Timothée Chalamet renversent les red carpets ?

Actuellement en couverture du British Vogue, le nouveau prodige du grand écran s’impose plus que jamais dans l’univers de la mode. Avec une vision singulière du prêt-à-porter, les looks de Timothée Chalamet créent la fureur sur les red carpets, et y sont quasiment plus attendus que les films projetés ! Analyse d’une garde-robe jouant sur les codes, et qui s’aventure entre coupes et matières pour créer des fashion statements aux côtés des plus grands créateurs !

Icône de la nouvelle génération

L’acteur de 26 ans a su en quelques films confirmer sa place dans le 7e art. Entre Call me by your name, Interstellar, The king, Dune, The French Dispatch… Timothée Chalamet, s’encre dans une nouvelle génération d’acteurs à l’image de Tom Holland, Florence Pugh, ou encore Zendaya, avec un jeu mêlant force et sensibilité.

The Time met en avant Timothée Chalamet
© Insta : @tchalamet

Des interprétations remarquées, et une personnalité charismatique, qui lui valent d’être au centre des regards des cinéastes, et des critiques, autant de films que de mode. Tel Emma Chamberlain décryptant les tenues des invités du Met Gala, tous les photographes flashent sur les tenues portées par l’acteur franco-américain lors de ses rares apparitions. Car oui, de Coachella aux red carpets, en passant par les plateaux du SNL ou Graham Norton… Les looks de Timothée Chalamet font toujours sensation, et se retrouvent dans les pages des plus grands magazines, de Vogue à GQ.

En quoi les looks de Timothée Chalamet questionnent la mode ?

Nous pourrions qualifier les looks de Timothée Chalamet d’aventuriers. En effet, entre les matières et coupes, associations de couleurs et accessoirisassions, la mode se révèle être un terrain de jeu pour l’acteur, qui ose sortir des schémas classiques et costumes trois pièces, vus et revus.

Le comédien est venu à nouveau créer l’événement lors de la 79e édition de la Mostra de Venise. En effet, lors de ce festival, les tenues portées par les équipes des films sont tout autant scrutées que les films en compétition. Débutée le 31 août, cette édition a notamment vu les projecteurs se braquer sur une Pénélope Cruz rayonnante, ou encore Colin Farrell récompensé pour son rôle dans The Banshees of Inisherin de Martin McDonagh.

Lors de ce rendez-vous incontournable des amoureux de cinéma, c’est entre les mains du créateur français Haider Ackermann que Timothée Chalamet a coupé le souffle de toute la planète, en portant une combinaison d’un tissus satiné rouge sanguinaire, au dos nu. Porté avec une paire de santiags, qui se refont une place dans les dressings, et des bagues de la maison Cartier, ce jumpsuit, conçu spécialement pour la première du film aux influences de cannibalisme, a fait le buzz, secouant les moeurs, et éblouissant de sa virtuosité.

Avec ce choix vestimentaire, Timothée Chalamet vient, à l’image d’Harry Style, bousculer les codes de la mode, avec une tenue qui efface les frontières créées à travers le temps, entre les dressings homme et femme. Partageant ainsi une vision de la mode plus en accord avec le temps, et dépoussiérée de préjugés. On met au placard les notions pré-conçues de masculinité et virilité, et la sensibilité et la délicatesse trouvent leur place, tant dans les coupes que motifs.

Le secret des looks de Timothée Chalamet ? Le savoir-faire des plus grands créateurs

S’il y a bien une recette miracle derrière la réussite des looks de Timothée Chalamet, c’est celle de savoir bien s’entourer. En effet, au fil des années, le jeune homme est passé sous le regard de nombreux créateurs, afin de leur prêter sa silhouette tel un canevas blanc où y laisser s’exprimer leur créativité.

S.R.STUDIO.L.A, Stella McCartney, Tom Ford, Alexander McQueen, Louis Vuitton, Thom Browne, Gucci, Calvin Klein, Saint Laurent, Berlutti… Chacun a réussi à créer des pièces mêlant l’A.D.N. iconique de leur maison de couture, tout en faisant briller la personnalité de l’acteur, à travers des combinaisons de pièces en parfaite fusion, afin de créer la sensation lors des avant-premières et autres festivals déroulant le tapis rouge.

Nous remarquons au fil des ans certains binômes s’imposer, dans la création des looks de Timothée Chalamet, tel que celui qu’il forme avec Haider Ackermann. Créant la sensation cette année à la cité des doges, le créateur avait déjà laissé sa créativité enrober Timothée Chalamet 3 ans plus tôt en ce même lieu, lors de la présentation de The King. Il avait ainsi revisité le costume dans une version aux tons gris glacé / métallisé, avec un empiècement remplaçant le port de chemise, et le ceinturant d’un pan de tissus en double texture.

Tenue tapis rouge Timothée Chalamet
© Pinterest

Autre coup de génie, lors de l’avant-première de Dune, avec un haut à manches longues et épaulettes, assemblé à un pantalon coupe cigarette, tous deux noirs et recouverts de petit cristaux. Le tout accessoirisé de bijoux et broche Cartier et se classant comme un des looks de Timothée Chalamet les plus acclamés.

Look pailleté Timothée Chalamet AP Dune
© Pinterest

Le binôme s’est également lié lors de la création d’un sweat-shirt luttant pour le droit des femmes en Afghanistan.

Timothée Chalamet : l’explorateur des tendances mode

Si les venues de l’acteur sont si attendues, c’est en partie dû au fait que l’on ne sait jamais à quoi s’attendre au niveau de ses tenues, et que la surprise n’est jamais décevante. Jouant des styles et influences, les looks de Timothée Chalamet peuvent se classer en différentes catégories.

Le monochrome, version color block

Valeur sûre qui créer toujours son effet, chez Timothée Chalamet, on ajuste le monochrome et on lui donne du pep’s. Fan inconditionnel de la couleur rose, nous l’avons vu jouer avec des costumes color block, notamment lors des avant-premières de Little Women. Avec une version fushia imaginée par Stella McCartney. Ou bien avec un ensemble rose poudré, signé Thom Browne, porté avec des Stan Smith blanches et chaussettes jaunes poussin.

Ces couleurs s’illustrent dans des tissus variés, dont le velours qui a plus d’une fois fait sensation.

Les nuances métallisées et pailletées

Notamment remarqué lors de l’avant première de The King, comme mentionné plus haut, les tons métallisés ont également enveloppé l’acteur sur les marches de Cannes, avec une tenue signée Tom Ford.

Les tissus pailletés se font aussi une place de choix dans son dressing, comme nous l’avons avec son haut à épaulettes, mais également avec un sweat Louis Vuitton aux 3 000 cristaux Swarovski, lors de l’avant-première de The King à Londres. La maison de couture s’est également illustrée dans une autre collaboration, qui a secoué le monde de la mode et le tapis rouge des Golden Globes en 2019. Celle d’un harnais designé par Virgil Abloh, et venant détrôner la classique veste de costume.

La version fleurie ou à motif

Lorsque la coupe des pièces est plutôt classique, c’est à travers le motif que vient se glisser l’originalité dans les looks de Timothée Chalamet. Nous remarquons notamment la présence d’influences fleuries, comme sur le photocall de Dune, avec un costume 2 pièces et chemise, signé Stella McCartney.

Ou encore lors de l’avant première du film My beautiful boy, avec un costume pensé par Alexander McQueen, présentant d’imposantes fleurs rouges sur fond noir. De manière plus sobre, Haider Ackerman l’a sublimé d’un costume noir, aux quelques branches de cerisier blanches présentes dessus.

Autre motif également présent dans ses tenues, celui de la peinture, avec un autre costume de McQueen, ou une chemise et salopette de la marque S.R. STUDIO. LA. CA.

L’esprit athleisure

L’une des principales caractéristiques des looks de Timothée Chalamet, autant sur les tapis rouge, que dans la vie quotidienne, c’est de pratiquer un mélange des styles. Un mix d’élégance et classe, avec en opposition des pièces décontractées et streetwear. En balançant les tenues avec des sneakers ou bottines.

Cette combinaison se glisse de manière sobre, comme lors du Met Gala de 2021, avec un costume blanc, cintré, accompagné d’une paire de Converses blanches. Ou bien, de manière un peu plus tranchée, comme avec un short en tréillis militaire et cardigan tricoté esprit vintage, à cette Mostra.

Quel rôle les accessoires ont dans les looks de Timothée Chalamet ?

Un jour une broche vintage, l’autre un porte-clé Tour Eiffel aux doigts… Les looks de Timothée Chalamet sont pensés dans le moindre détail, et surtout, dans leur accessoirisassions.

En collaboration avec la maison Cartier, la marque souligne la singularité de la vision de la mode de l’acteur, qui est l’un des seuls à souhaiter porter des bijoux. Entre bagues et bracelets, il fait souvent honneur à la marque en portant leurs créations,

Leurs broches trouvent également une place dans les looks de Timothée Chalamet, comme l’une de 1999 en forme de scarabée, faisant un clin d’oeil au film de Denis Villeneuve, Dune, qu’il venait présenter à la Mostra de Venise. Lors des Oscars de 2020, c’est une broche vintage de 1955, qui s’est vue épinglée à un tailleur de la maison Prada, porté par l’acteur.

Cheveux longs, cheveux courts, en look casual chic, ou effortless, les looks de Timothée Chalamet montrent que l’acteur s’autorise tout en matière de style, pour le plus grand plaisir des amateurs de mode !

Scrutant les tendances avec autant d'attention qu'un match de Rolland Garros, j'aime décortiquer la mode sous toutes ses coutures. Entre costumes de films, tendances Instagram, nouveautés dans nos dressings, et prises de conscience écologique et éthique des marques.

Redactrice Mode